Il y a du vacarme dans vos combles ?

Fouines Pornichet La Baule

Ce ne sont pas forcément des rongeurs, des oiseaux ou des chauves-souris. Il est probable que cela soit des fouines qui aient élu domicile chez vous.
Une inspection des lieux est nécessaire pour aller à la recherche d’indices.

Quels sont-ils ces indices ?

Presqu’Ile Nuisibles va rechercher les excréments. Cela donne un premier élément de réponse.
Il se peut que l’on trouve également des restes de repas de l’animal (des morceaux d’œufs, de fruits, des plumes, des ossements).
Dernier élément, si l’isolation est mise sans dessus dessous alors là il n’y a plus d’erreur possible.

Parlons un petit peu de la fouine

Il s’agit bien sûr d’un mammifère. Son petit nom latin (que personne ne connait) est  Martes Foina !!
Elle est carnivore. Les personnes qui ont un poulailler le savent très bien. Elle chasse la nuit. Comme ça ni vu ni connu.
C’est un animal solitaire sauf pendant la période de reproduction.

Généralement, c’est entre l’automne et le printemps qu’elle devient locataire des combles.
Elle cherche un moyen d’entrer en grimpant à l’aide de ses griffes le long des gouttières par exemple.
Si la couverture de l’habitation est en chaume, alors dans ce cas, la fouine n’hésitera pas à faire un trou pour créer son passage. Cela pourra engendrer des dégâts importants.

Mais, ce n’est pas toujours évident de déterminer par où elle entre.
La mise en place d’une caméra thermique peux éventuellement donner des informations.

Quand un client contacte Presqu’Ile Nuisibles, un rendez-vous est proposé afin de premièrement vérifier qu’il s’agit bien d’une fouine comme on l’a vu plus haut.
Ensuite, nous rechercherons les endroits de passages afin qu’à terme ils soient bouchés.
Dans ce cas, un couvreur ou un maçon, suivant la nature des travaux à entreprendre, pourra être contacté.

Presqu’Ile Nuisibles utilise des répulsifs disposés dans le comble afin de déranger le locataire indésirable et l’inciter à quitter les lieux.
En peu de temps, les bruits nocturnes cesseront et les propriétaires pourront retrouver un sommeil tranquille sans être déranger.

N’hésitez pas à contacter Presqu’Ile Nuisibles pour tout problème avec une fouine.

Fouines Guérande Lutte contre fouines

Débarrasser des fouines 44 Dégâts Fouine

Comment reconnaître un nid de frelons asiatiques et conseils à suivre ?

Nid Frelon Asiatique Pornichet

Nid Frelon Asiatique Pornichet

A cette saison, tous les insectes sont en pleine activité. Nous voyons voler différentes espèces. Certaines sont utiles et font partie intégrantes de l’éco-système.
D’autres ont été catalogués nuisibles. Comme par exemple, le frelon asiatique.

C’est ainsi que l’on voit se construire des nids. Tout d’abord, il est intéressant de savoir ce qu’est la définition d’un nid.
C’est très simple. Un nid c’est une entrée et une sortie d’insecte sur un point fixe. Pour ce qui est du frelon asiatique, comme au début il n’y a qu’un insecte (la fondatrice ou la gyne), les formes évoluent doucement.
Vous avez une demi balle de golf. Le nid n’est pas encore fermé mais vous avez des alvéoles déjà en place avec des œufs pondus logés au fond de celles-ci. Puis, la fondatrice ferme son pré-nid. Et le nid de frelon va grossir doucement. A partir de la taille d’une orange, les premières ouvrières vont naitre et la gyne va devenir reine.

 

Il y a deux critères pour savoir à quel type de frelon nous avons à faire.

Il faut observer l’insecte. Le frelon asiatique est noir avec une bande orangée au niveau de la tête et au niveau de l’abdomen. Il a aussi l’extrémité des pattes jaunes. Le frelon commun est plus gros et est rayé jaune et noir au niveau de l’abdomen (comme la guêpe). Second indice, c’est la forme du nid. Le nid du frelon asiatique est fermé et l’entrée est toujours dirigée vers le bas.
Déjà avec ces informations, vous ne pouvez pas vous tromper.

Traitement Nid frelon Asiatique
Frelon Asiatique et nid, touchez/cliquez pour agrandir

Il ne faut jamais oublier que c’est un insecte piqueur. Son dard mesure 6 mm. Ne vous approchez pas du nid. Vous allez être surpris de l’agressivité de cet insecte.

Abandonnez l’idée de faire tomber les pré-nids avec un balai par exemple. Car vous allez perturber et déranger la fondatrice qui ira reconstruire son nid ailleurs.
Si personne ne se rend compte de la position de ce nouvel endroit et bien à la fin de la saison plusieurs dizaines de fondatrices se seront accouplées et iront se cacher pour passer l’hiver. Au printemps, elles sortiront pour bâtir leurs nid.
Donc pour un coup de balai, vous pouvez indirectement propager un nombre important de futurs nids. Il vaut mieux faire intervenir un professionnel.

Quand j’interviens, quelque soir la grosseur du nid, je mets toujours le client en sécurité et j’utilise mes EPI (Equipements de protection Individuel).

 

Si vous découvrez un nid, le premier réflexe que vous devez avoir est de contacter votre mairie qui vous dira si une prise en charge existe.

Logo Vesp Action Polleniz

Pour les communes de Cap Atlantique, par exemple, une convention entre la Communauté de communes d’Agglomération et Polleniz a été signée.

Vous contactez votre Mairie qui fera passer un agent sur place pour vérifier qu’il s’agit bien du frelon asiatique. Si c’est un nid de guêpes ou de frelons communs, il n’y aura pas de prise en charge.
Ensuite, la demande sera adressée à Polleniz qui demandera à une entreprise adhérente au plan d’action Vesp’Action d’intervenir pour la destruction.

Toutes les interventions sont facturées 55 € aux particuliers, le reste est pris en charge par Cap Atlantique.

Pour information, Presqu’Ile Nuisibles est adhérente au plan d’action Vesp’Action.

 

N’hésitez pas à partager cette article :

Quid du piégeage des frelons asiatiques ?

Traitement nid frelon asiatique La Baule Pornichet

Traitement nid frelon asiatique La Baule Pornichet
Au printemps, la nature se réveille. Les bourgeons s’ouvrent doucement et les insectes  sortent de leurs léthargies. Nous voyons donc voler les abeilles, les bourdons, les guêpes et les frelons entre autre.
Les frelons asiatiques fondatrices appelées également gynes, tant que les premières ouvrières ne sont pas nées, cherchent à se nourrir et à s’installer.

Alors, apparaissent dans les jardins des pièges pour capturer ces fameux frelons.

Est-ce que piéger les frelons asiatiques est utile ?

Si, nous nous plaçons du point de vue des apiculteurs, la réponse est oui. Evidement.

Maintenant, il est intéressant de regarder de plus près comment piéger et avec quelle type de piège. Il est clair que si vous décider d’installer des pièges et que vous êtes seul à le faire, l’impact sera relatif.
Je ne cherche pas à décourager. Loin de là. J’essaie de prendre du recul. Etant donné que le frelon asiatique s’est répandu sur une grande partie du territoire et qu’il a même colonisé des pays limitrophes, le piégeage individuel ne résoudra pas le problème. Malheureusement.

Il est très important de bannir les pièges bouteilles. Car vous allez capturer des frelons mais également d’autres espèces.
Et c’est bien là le problème. Des mouches, des guêpes vont se retrouver pris au piège et mourir.
Ces insectes malheureusement capturés sont très importantes dans l’écosystème. Ils servent de nourriture à d’autres espèces, régulent les populations d’insectes, recycle les cadavres (mouches), etc.

Il faut donc faire du piégeage sélectif afin de n’attraper que les frelons asiatiques.

Il existe dans le commerce ce type de piège. En luttant contre un nuisible, il ne faut pas détruire les insectes utiles. Bien sûr, si vous avez un nid de guêpes, il faut l’éliminer. Je ne parlai que de l’insecte en général et son utilité.
Pour ce qui est de l’attractant, le mélange bière vin blanc et sirop de cassis est très performant. Rapidement, il va fermenter et attirer le nuisible… s’il est dans les parages.

Dans le même temps, regarder si vous les voyez voler. La définition de la présence d’un nid est : entrée et sortie d’insecte sur un  point fixe.
Si vous constatez un nid, Presqu’Ile Nuisibles sera disponible pour résoudre le problème.

 

 

Qui sont les Experts Guêpes Frelons et pourquoi faire appel à eux ?

Association Experts Guêpes Frelons

Association Experts Guêpes Frelons

L’association Les Experts Guêpes Frelons

Les Experts Guêpes Frelons est une association qui a vu le jour le 10/04/2022.
Au départ, plusieurs « chasseurs de frelons » se sont demandé comment les clients pouvaient trouver des professionnels sérieux dans leurs régions s’ils découvraient un nid de frelons ou de guêpes ou avaient des nids de chenilles dans leurs pins. Il est très vite apparu qu’il fallait proposer une structure associative qui soit référencée sur internet afin que ses adhérents puisse être contactés rapidement.
Mais, il fallait absolument que les membres composant cette association aient les mêmes valeurs et les mêmes principes afin de satisfaire la clientèle.

Il y a donc plusieurs certitudes que le client trouve quand il appelle les Experts Guêpes Frelons.

Il contacte tout d’abord des professionnels très attachés à la lutte raisonnée. Cela signifie que les produits utilisés sont des produits de qualité mais aussi et surtout utilisés avec un dosage approprié. Pas de poudrage de nid abondant par exemple. Les professionnels sont très sensibles à l’impact sur l’environnement de leurs actions. Dans certaines interventions et certains cas particuliers, il est possible de ne pas utiliser de produits biocides (insecticides). Ces solutions sont privilégiées.

Pour faire partie de l’association, Les Experts Guêpes Frelons sélectionnent les demandes de candidatures suivant des critères objectifs afin de s’assurer que le candidat ait bien le bon profil. Il en va de la crédibilité de cette structure.
Si un client contact un Expert Guêpes Frelons, il sera assuré de trouver une entreprise professionnelle locale qui sera réactive pour résoudre son problème.
Le travail sera réalisé en prenant toutes les dispositions en terme de sécurité envers le client et également pour l’intervenant. Le succès de l’intervention sera garantie.

Presqu’île Nuisibles intègre l’association

Depuis début mars, Presqu’Ile Nuisibles a intégrée l’association qui dénombre à ce jour une cinquantaine d’adhérents. C’est une vraie valeur ajoutée pour l’entreprise.

N’hésitez pas à me contacter si besoin.

Site internet de l’association : www.experts-guepes-frelons.fr

 

 

Les taupes ne sont pas une fatalité !

Traitement taupes Pornichet

Avant toute chose, il est bon de préciser quelques informations sur ce petit animal qui reste souvent bien caché mais dont on voit ses méfaits dans les jardins.

La taupe est un mammifère de petite taille. Son nom latin est Talpa Europaea. Elle est myope mais possède un odorat et une ouïe fantastique. Au niveau de sa queue, elle possède des vibris qui lui permettent de détecter sa nourriture.
Mais que mange-t-elle donc alors ? Des racines ? Et bien non, c’est un animal insectivore carnivore. Elle raffole des vers de terre. Elle mange par jour la valeur de son poids en verre de terre. Soit environ cent grammes.

Il y a plusieurs fake news qui circulent sur la taupe. Elle serait parait il hémophile.
Etant donné qu’elle met bat par voies placentaires, il faudrait l’emmener aux urgences à chaque fois qu’elle a des petits.
Donc, il est inutile d’essayer de la tuer en installant des morceaux de verre dans les galeries.
C’est également un bon nageur donc noyer ses galeries n’est pas utile non plus.

Dernière fake news, son prénom n’est pas René !!

Elle fait entre quatre et cinq portées par an. Elle vit environ cinq ans. C’est un animal solitaire qui ne rencontre le mâle que pour la reproduction.
Elle élève seule ses petits. Quel goujat le mâle !

La taupe est équipée de grosses pattes avant qui vont lui servent à creuser. Quand un ver de terre tombe dans une de ses galeries, elle s’en rend compte immédiatement et grâce à sa grande vitesse de déplacement, elle fond littéralement sur lui. Cela ne laisse aucune chance au ver de terre.

Si elle ne mange pas pendant douze heures, elle meurt. Voilà pourquoi elle s’active à trouver sa nourriture.
Mais, elle fonctionne par cycle de quatre heures. Je travaille quatre heures, puis je me repose quatre heures. Autrement dit, la taupe est à mi-temps !

Le système utilisé par Presqu’Ile Nuisibles est le piégeage à l’aide du piège putange.
Celui-ci a été créé par André Le Nôtre, le grand jardinier du Roi Louis XIV. Sa majesté étant outrée de voir son jardin de Versailles jonché de taupinières tint à André à peu près ce langage. « – Dis-dons Dédé, t’as vu le souk que les taupes m’ont mises dans le jardin ? T’aurais pas un truc pour m’en débarrasser ? »
Ce à quoi, le jardinier proposa le fameux piège qui tue les taupes mais sans souffrance.

Il existe tant d’autres systèmes (gaz, pétard, fumée, vibration, etc.) mais cela ne fonctionne pas car mademoiselle est futée.

Presqu’Ile Nuisibles est disponible pour vous aider à Pornichet et alentours.

 

 

Chenilles processionnaires : échenillage ou éco-piège ?

Eco-piège chenilles processionnaires

Si vous observez vos pins, vous allez peut-être voir des « boules blanches » situées au bout des branches. Ce sont des cocons des chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa).

Cela fait depuis l’été qu’elles sont dans vos pins. Elles ont été pondues par leur maman papillon.
Au début, les œufs sont si petit qu’il n’est pas possible de les voir. Ce n’est véritablement que lorsque les chenilles commencent à tisser leurs cocons d’hiver que l’on se rend compte que les arbres sont infestés.

Elles ne pas dangereuses au début de leur vies. Ce n’est qu’à partir du moment où elles ont créé leurs poils urticants que cela pose problème. Qui peut avoir des problèmes alors ?

  • Les humains chez qui cela va provoquer des réactions cutanées.
  • Mais aussi les animaux pour qui, si leurs gueules sont en contact avec les chenilles risquent d’avoir de graves problèmes (réactions inflammatoires, nécroses de la langue).

Presqu’Ile Nuisibles est spécialisée pour gérer ces problèmes. L’entreprise est présente pour vous donner tous les conseils possibles lorsque vous avez des chenilles processionnaires dans vos pins.

A cette période de l’année, la meilleur solution est d’écheniller. Cela consiste à utiliser une canne équipée d’un sécateur pour couper les cocons.
Cela permet de purger l’arbre des chenilles. Il faut attendre que tous les cocons soient tous formés pour le faire. Presqu’Ile Nuisibles utilise une canne en carbone et peut atteindre des cocons situés à 20 mètres de hauteur.
Cette solution est la plus efficace à cette période de l’année.

Si toutefois, pour des raisons d’accessibilité (car parfois la forme de l’arbre ou la position du cocon dans l’arbre ne permet pas de l’atteindre avec la canne),
ne soyez pas inquiets. Il y a toujours une solution. Et cette solution, c’est l’éco-piège. Je suis sûr que vous avez déjà vu des « cerclages équipés de sacs » au tour des troncs des pins. Ce sont ces fameux éco-pièges.
Presqu’Ile Nuisibles privilégiant d’abord l’échenillage, cette méthode de secours sera utilisée dans un second temps.
Pourquoi ? Les chenilles processionnaires quittent leurs cocons la nuit pour se nourrir. Si un coup de vent se produit, alors des chenilles se retrouveront
sur le sol avec tous les dangers que cela représente. C’est pourquoi l’échenillage est pertinent.

N’hésitez pas à contacter Presqu’Ile Nuisibles si vous avez ce genre de problèmes.

Echenillage chenilles processionnaires

Eco-piège  chenilles processionnaires